NOTRE 

PROGRAMME

Culture – Vie associative : nos projets pour vous.


La culture est une composante essentielle de l’image de marque et de la vie de notre ville. Nos infrastructures les plus importantes, en cours de réaménagement, offriront bientôt de multiples possibilités pour étendre encore davantage le rayonnement culturel de Visé. Les nombreuses associations et la qualité du travail des bénévoles qui œuvrent au quotidien dans ce domaine et dans nos différents villages prennent une large part dans ce succès et, par leur action, contribuent à renforcer la cohésion sociale. Nous continuerons donc à les soutenir.

  1. Achever les réaménagements de la salle de spectacle au centre de Visé (Tréteaux) et de la salle Braham de Cheratte (ce projet comprend également l’intégration de l’école de devoirs et de l’ONE). Ces améliorations permettront de proposer des spectacles de nature différente dans de nombreux domaines (théâtre, musique, etc). Les nouveaux horizons qu’offrent ces aménagements permettent d’envisager le développement d’une politique culturelle pour l’ensemble de la ville (en ce compris les villages et quartiers) qui devra être établie en collaboration avec les associations.Susciter et soutenir toute initiative visant à recréer un cinéma à Visé. Cette disparition a créé un manque pour nos concitoyens. Même si la ville de Visé n’a pas la maîtrise du dossier (il s’agit d’une gestion associative), elle mettra tout son poids dans la balance pour tenter de relancer une activité cinématographique, en passant éventuellement par des partenariats avec des opérateurs extérieurs.
  2. Susciter et soutenir toute initiative visant à recréer un cinéma à Visé. Cette disparition a créé un manque pour nos concitoyens. Même si la ville de Visé n’a pas la maîtrise du dossier (il s’agit d’une gestion associative), elle mettra tout son poids dans la balance pour tenter de relancer une activité cinématographique, en passant éventuellement par des partenariats avec des opérateurs extérieurs.
  3. Maintenir l’organisation par la ville et l’Académie César Franck de nos ateliers, activités et stages culturels qui rencontrent un succès non démenti et permettent au plus jeune public de découvrir la culture sous de nombreuses formes, dans sa richesse et sa diversité.
  4. Organiser une fois par an un événement d’ampleur sur la commune. La ville dispose de toutes les infrastructures et du savoir-faire nécessaire pour accueillir des manifestations « grand public » de nature culturelle, mais aussi sportive, économique, etc. à titre d’exemple : Beau Vélo de Ravel, Village RTL, Week-end Wallonie Bienvenue, Printemps Grandeur Nature, etc.
  5. Accroître le soutien aux associations culturelles locales et leurs initiatives, non seulement du point de vue financier ou logistique, mais aussi au point de vue administratif en créant un point de contact au sein de l’administration communale pour les questions relatives à la gestion quotidienne ou en proposant des formations ponctuelles (fonctionnement des ASBL, etc).
  6. Organiser pendant la mandature une ou deux manifestations de mise à l’honneur des bénévoles. Sans eux, les associations de notre territoire n’existeraient pas. Les bénévoles fournissent un travail considérable et efficace, souvent dans l’ombre, et mériteraient d’être davantage reconnus et mis à l’honneur par les autorités communales.

Sports : nos projets pour vous.


« Visé ville sportive » est plus qu’un slogan. C’est aujourd’hui une réalité incontournable. Des infrastructures de qualité accueillent un nombre considérable de clubs sportifs actifs dans des disciplines diverses et nombreuses. Chacun, du plus jeune au plus âgé, du débutant à l’athlète confirmé, peut pratiquer à Visé le sport qu’il désire. Même si nous sommes heureux du niveau que nous avons atteint en matière d’offre sportive, nous avons encore des projets nouveaux à mener.

  1. Achever la rénovation de la piscine de Visé. La dernière phase de cette rénovation devrait débuter dès 2019.
  2. Réaliser un terrain de football synthétique supplémentaire à Visé. La ville va investir 25% de la somme totale ; les 75% restant font l’objet de subsides de la région wallonne.
  3. Promouvoir l’utilisation des chèques sports qui apportent un soutien financier aux familles des jeunes qui souhaitent pratiquer une discipline sportive. Malgré le coût de cette opération, il est essentiel de favoriser l’accès au sport pour tous. Les chèques sports doivent donc être soutenus.
  4. Renforcer le soutien aux activités sportives liées à la santé. Ces dernières années ont vu le développement d’initiatives visant à promouvoir la santé au travers des activités sportives (Relais pour la Vie, …). Elles doivent être soutenues et renforcées par l’action des autorités communales

Enseignement et jeunesse : nos projets pour vous


Pour affronter ce défi fondamental de la formation des citoyens de demain, la ville de Visé dispose d’atouts considérables : des réseaux d’enseignement maternel, primaire et secondaire, une école maternelle et primaire dans chaque village, une qualité d’enseignement largement reconnue, … L’école de l’avenir se prépare aujourd’hui et en la matière, nous proposons des projets qui contribueront à former des citoyens responsables et compétents. 

  1. Augmenter la capacité d’accueil de l’école communale de Richelle par un agrandissement conséquent des locaux. Le dossier est déjà instruit, mais l’obtention de subsides par la Fédération Wallonie-Bruxelles relève du parcours du combattant. Nous insisterons tant et plus pour obtenir la subsidiation nécessaire à ce projet nécessaire.
  2. Maintenir un investissement financier permanent pour garantir la qualité des infrastructures scolaires, que ce soit en termes d’accueil ou de confort, de façon à placer les élèves et les enseignants dans des conditions adéquates.
  3. Garantir un accueil extra-scolaire de qualité. L’accompagnement des élèves en-dehors des horaires scolaires revêt une importance considérable à différents points de vue. Il appartient à la commune de proposer des solutions adéquates.
  4. Poursuivre le programme d’acquisition de tableaux numériques dans chaque école. Les méthodes d’enseignement doivent suivre l’évolution de la société : l’usage du numérique est devenu une réalité qui s’amplifie de jour en jour. Nous devons accompagner ce mouvement et aider nos enfants à en faire le meilleur usage
  5. Renforcer la sensibilisation de nos jeunes au développement durable : gestion des déchets, diminution des consommation énergétique (éclairage, chauffage, …). Parce que la formation des adultes de demain passe aussi par le renforcement de actions visant à sauvegarder notre environnement.
  6. Proposer une alimentation plus diversifiée et axée sur la santé : distribution de fruits aux élèves, repas réalisés avec des produits locaux (circuits courts) et des produits bio, …
  7. Renforcer les possibilités d’accueil de la petite enfance, notamment par l’instauration d’une halte-garderie au sein de la nouvelle crèche de Devant-le-Pont (dont la capacité est d’ailleurs passée de 15 à 36 lits au cours des dernières années).
  8. Amplifier la prévention contre les potentiels phénomènes de harcèlement dans les écoles. Ceux-ci sont en augmentation et nous devons veiller à mettre en place une politique efficace de prévention et adopter les comportements adéquats entre autorité communale, directions d’écoles, enseignants et psychologues. La lutte contre le cyber-harcèlement doit aussi représenter un point d’attention.

Mobilité : nos projets pour vous.


L’enjeu de la mobilité est crucial pour les villes et Visé ne fait pas exception à cette règle. Entre les tenants du tout à la voiture et les opposants qui souhaiteraient voir la voiture disparaître de la ville, il existe une possibilité de proposer un moyen terme destiné à éviter ou limiter les engorgements tout en garantissant l’accès en voiture aux principaux centres de vie (commerces, cafés, administrations, …) de notre ville.

  1. Optimaliser les possibilités de parking dans le centre-ville. Le parking de l’avenue Albert Ier proposera bientôt 100 places pour le public (sur 150 disponibles), soit 35 places de plus que précédemment. Les possibilités de parking ponctuel au Collège peuvent être développées. 
  2. Rendre à la place Reine Astrid un caractère accueillant et convivial. Différentes fonctions peuvent coexister. Il conviendra en tout cas de mettre en œuvre un projet qui réponde à l’intérêt général et pas à l’intérêt financier de promoteurs et de leurs associés.
  3. Densifier les liaisons de mobilité douce et les itinéraires cyclables sécurisés. Visé ne peut pas être couverte de pistes cyclables, mais des maillages sécurisés et adaptés peuvent être concrétisés.
  4. Poursuivre la politique de fluidité de la circulation routière en créant deux ronds-points, au pied du tiers de Richelle et devant l’ancienne gendarmerie. Le rond-point de la collégiale a contribué à favoriser une circulation plus aérée à l’entrée du centre-ville. Cette expérience peut être reproduite.
  5. Etablir un plan d’action de sécurité routière, en concertation avec la population des différents quartiers, en vue de renforcer la sécurité sur et aux abords de nos voiries. En parallèle, la formation à la sécurité routière dans les écoles sera amplifiée, de manière à sensibiliser dès le plus jeune âge à la sécurité routière.
  6. Favoriser les initiatives visant à promouvoir le covoiturage. Le projet « Covoit’stop » développé par la Province de Liège (qui favorise par un système simple la rencontre entre les conducteurs et les passagers) est un exemple d’alternative envisageable, qui entraine par ailleurs une réduction de l’émission des gaz à effet de serre.
  7. Promouvoir un système de voitures partagées permettant des déplacements courts et à moindres frais pour des personnes devant toutefois utiliser une voiture (étudiants, personnes âgées, etc).
  8. Soutenir la transition vers des véhicules électriques. Le marché est en extension et représente également un autre modèle de mobilité. L’installation de bornes de rechargement dans différents lieux de l’entité permettra aux citoyens qui le veulent d’accompagner ce processus.
  9. Préserver et renforcer la qualité de notre réseau routier. L’entretien des voiries dans une agglomération comme Visé n’est pas simple et est très coûteux. Nous nous engageons néanmoins à inscrire chaque année au budget une somme de 300 000 € consacrée à la réfection des routes et à l’aménagement de trottoirs dans les villages de l’entité.
  10. Mettre tout en œuvre pour obtenir la réouverture d’une gare à Cheratte-Bas. A l’heure où le dossier du tram progresse, il est impensable que notre ville et nos villages, ait toujours du mal à rejoindre la ville de Liège. Nous poursuivrons notre pression sur les autorités fédérales et la SNCB pour obtenir la réouverture de cette gare qui contribuera par ailleurs, au même titre que la rénovation du château et l’aménagement du site du charbonnage, au redéploiement du village de Cheratte Bas.

Sécurité : nos projets pour vous.


Dans une société dont la violence s’accroît malheureusement, les autorités locales ont le devoir de tout mettre en œuvre pour permettre aux citoyens de vivre en sécurité dans un cadre de vie épanouissant. Si des mesures préventives sont nécessaires, des mesures répressives doivent aussi compléter l’arsenal des actions des autorités. Il serait naïf de prétendre le contraire. Par ailleurs, les jeunes, hélas souvent victimes également, ne seront pas oubliés.

 

  1. Installer un système de caméras autonomes aux endroits adéquats de la ville. Ce système permet de décourager et, le cas échéant, d’identifier les responsables d’actes incivils ou plus dangereux. La surveillance par caméra n’est pas une atteinte à la liberté individuelle, elle est un élément de sécurisation. Plusieurs villes l’ont déjà mise en place avec succès.
  2. Renforcer la lutte contre toute incivilité (déchets sauvages, déjections, dégradations, …). Cette mesure doit constituer une des priorités du plan d’action de notre zone de police.3. 
  3. Soutenir les projets de prévention portés par les citoyens dans le cadre de partenariats locaux de prévention (PLP) conclus avec la police.
  4. Renforcer l’arsenal préventif, notamment en augmentant les possibilités d’éclairage de certaines zones, notamment le parking de la gare de Visé, y compris des passages pour piétons. De même, des informations relatives à la techno-prévention (mesures que les citoyens peuvent eux-mêmes prendre pour limiter les risques d’intrusion) doivent être développées, notamment lors des dépôts de demande de permis d’urbanisme visant des constructions de maisons d’habitation.
  5. Poursuivre la lutte contre la drogue, en particulier contre certaines initiatives malheureuses. Le succès de notre opposition aux coffee-shops a porté ses fruits et il faut se féliciter de la baisse de fréquentation de ces établissements par les étrangers. Mais la vigilance doit être maintenue.
  6. Soutenir et accompagner les actions des acteurs de terrain en matière de lutte contre les assuétudes chez les jeunes. Une action spécifique relative au cyber-harcèlement des jeunes sera étudiée avec ces acteurs.

Urbanisme, environnement et énergie : nos projets pour vous


Les constructions, les économies d’énergie et la préservation de l’environnement sont des domaines intimement liés. Il est nécessaire de préserver nos villages comme lieux agréables de vie, que ce soit en matière d’aménagements et de constructions ou en matière de sauvegarde de l’environnement. Par ailleurs, la diminution des consommations d’énergie est l’affaire de tous, ne serait-ce qu’en raison des coûts de cette énergie. Les autorités communales doivent montrer l’exemple en prenant les mesures adéquates qui seront également bénéfiques au plan financier.

  1. Eviter les urbanisations massives et préserver les couloirs verts. Les projets d’urbanisation devront tenir compte du contexte bâti et non bâti dans lequel ils s’inscrivent. Nous serons attentifs à garantir des projets à taille humaine.
  2. Favoriser la mixité au sein des lotissements, en permettant la cohabitation de maisons unifamiliales 4 façades, de maisons (semi-)jointives, d’appartements, … et ce toujours dans le respect de l’environnement bâti et non bâti dans lequel ils s’inscrivent.
  3. Améliorer le fleurissement des villages de l’entité et l’entretien de la végétation dans ces villages. De petits aménagements fleuris aux entrées de village renforcent la convivialité et l’attractivité des villages. L’obtention d’un label « village fleuri », en concertation avec les habitants, est à envisager, de même que le soutien aux initiatives citoyennes visant à améliorer le cadre de vie.
  4. Limiter les consommations énergétiques dans les bâtiments communaux. La commune doit montrer l’exemple en la matière en renforçant sa politique d’investissements utiles : isolation, remplacement des vieilles chaudières, placement de lampes LED, panneaux photovoltaïques. Au-delà, une sensibilisation accrue des utilisateurs des bâtiments publics est nécessaire. 
  5. Développer une politique de qualité de l’air. Les mesures démontrent que notre commune subit une dégradation de la qualité de l’air. En collaboration avec la Région wallonne et avec le concours d’experts, des décisions peuvent être étudiées et adoptées pour lutter contre ce phénomène

Commerce, économie, emploi : nos projets pour vous.


Le commerce est une des principales « cartes de visite » de notre commune, qui favorise son attractivité et son essor. La situation du commerce est cependant délicate en raison de la situation économique générale. Une récente étude démontre toutefois que Visé résiste mieux que d’autres villes analogues. Comme il le fait depuis longtemps, le MR poursuivra donc son soutien aux commerçants locaux, par ailleurs grand pourvoyeur d’emploi dans la commune. Au-delà, nous poursuivrons une politique active de soutien aux entreprises présentes sur notre territoire.

  1.  Réhabiliter les chancres en espaces de vie et d’activités économiques. Ainsi le charbonnage de Cheratte évolue enfin positivement après de nombreuses années d’immobilisme (qui n’était pas du fait de la commune). La valorisation du château est en projet et la recherche d’investisseurs pour le site lui-même doit s’intensifier afin de développer un projet dynamique au cœur de Cheratte Bas. Par ailleurs, la réhabilitation de l’entreprise « Ressorts Renson » est également à l’étude et fera l’objet d’un suivi attentif.

Tourisme : nos projets pour vous.


La situation privilégiée de la ville de Visé en bord de Meuse et dans un cadre si agréable constitue un incitant fort à mettre ces atouts au service d’une politique touristique qui respecte le cadre de vie et qui contribue à l’attractivité de notre ville.

  1. Intensifier le tourisme fluvial. La position privilégiée de Visé en bord de Meuse, entre Liège et Maastricht, constitue une étape idéale pour le développement des balades et déplacements en bateau.
  2. Renforcer le lien entre attractivité touristique et développement des activités culturelles et sportives. Notre patrimoine et notre dynamisme culturel et sportif constituent un atout sur lequel nous devons capitaliser pour faire découvrir les visiteurs extérieurs toutes les richesses que recèle notre ville.
  3. Promouvoir le vélo-tourisme par un système de location de vélos (classiques ou électriques) qui permettra aux touristes de cheminer dans la Basse-Meuse.
  4. Intégrer le projet de points-nœuds pédestres pour développer les promenades dans les différents lieux de notre entité. Il s’agit d’un maillage de voiries pédestres qui se croisent à un carrefour (point-nœud) numéroté et référencé sur une carte, de sorte qu’il est possible au promeneur de définir lui-même son parcours et la longueur de celui-ci.
  5. Favoriser le tourisme scolaire afin de faire découvrir les richesses de notre patrimoine aux enfants des écoles des villes et communes voisines, en proposant un « package » de visites d’un jour, incluant les aspects ludiques, culturels et sportifs.

Action Sociale : nos projets pour vous.


Le rôle de la commune est essentiel pour renforcer le « tissu social ». Nous concevons le soutien social non comme de l’assistanat mais comme une politique volontariste. Nous devons poursuivre nos activités de prise en charge active de toutes les générations.

  1. Soutenir les nouveaux projets de création de nouvelles résidences-services. La première expérience est un succès et toute démontre que ce mode de vie pour les personnes âgées est voué à rencontrer un certain succès. En conséquence, nous soutiendrons tout projet de qualité allant dans ce sens. 
  2. Poursuivre la gestion d’une action sociale de qualité en favorisant le maintien et la conservation dans de bonnes conditions du parc de logements sociaux existants dans la commune, par ailleurs supérieur d’environ 1.5 fois à la moyenne souhaitée par la Région wallonne.
  3. Favoriser les actions intergénérationnelles, par exemple par l’organisation de repas et d’activités communs.
  4. Initier une politique communale de la santé par la création d’un observatoire local de la santé, lieu de concertation entre médecins généralistes locaux et autorités communales, en vue de développer toute initiative favorable à la santé dans notre commune
  5. Contribuer à réduire la fracture numérique en permettant l’accès et la formation aux outils informatiques et numériques pour les personnes en décrochage ou effrayées par les nouvelles technologies
  6. Communiquer davantage sur les actions et services proposés par la commune et le CPAS et renforcer le rôle de guichet administratif pour les personnes en situation de Handicap (Handicontact) ou atteintes de la maladie d’Alzheimer.

Citoyenneté et gouvernance : nos projets pour vous.


L’exigence citoyenne en matière d’exemplarité des mandataires politiques s’est profondément accrue. Les autorités locales ont plus que jamais un devoir de transparence à l’égard des citoyens, de même que faire preuve de rigueur dans la gestion. La participation du citoyen à la gestion de la cité est aussi devenue un enjeu auquel nous souhaitons répondre

  1. Soutenir les actions du conseil communal des enfants : deux projets issus de cette assemblée seront inscrits chaque année au budget communal.
  2. Favoriser la concertation citoyenne lors de l’instruction de grands projets ou d’aménagements locaux
  3. Canaux de communication : journal communal ? développement du site internet ? de la communication directe avec le citoyen ? (activation d’un numéro unique -ou via un autre moyen de communication- permettant au citoyen de signaler les urgences ou les interventions à réaliser.
  4. Organiser des séances d’information (à l’administration communale ou dans des lieux décentralisés) sur les droits des citoyens : consultations juridiques, etc.
  5. Développer un réseau Wi-Fi performant aux abords des zones commerciales et des infrastructures communales.
  6. Accroître les possibilités de communiquer entre administration et citoyen au travers des nouvelles technologies. La digitalisation et la numérisation des formulaires, demandes et contacts avec l’administration sera renforcée, sans restreindre ni modifier les modes de communication traditionnels pour celles et ceux qui le souhaitent.

DECOUVREZ

NOS CANDIDATS

Liste N° 1 : 25 candidats… forts, dynamiques et compétents. Nous renforçons le MR Visé et lui insufflons un accent novateur!

NOTRE PROJET

On ne change pas une équipe qui gagne. Sport, culture, enseignement, social, commerce, environnement et mobilité… La même énergie pour de nouveaux projets.

NOTRE BILAN

Parce que nous avons du concrets depuis plusieurs législatures… Au cours de notre mandat, nous avons oeuvré pour que Visé évolue et concrétise une série de projets.

NOTRE VILLE 

 

LE 14 OCTOBRE, VOTEZ VISÉ !

VOTEZ #MRVISÉ2018 

fr_FRFrench
en_USEnglish fr_FRFrench